Valeurs

Le patriotisme et l’identité plurielle

Nous aimons le Maroc et nous en sommes fiers. Fiers de notre culture et de notre histoire. De nos valeurs de solidarité et d’entraide. De notre modération. Des potentialités qu’offre le Maroc en mouvement. De notre engagement effectif pour l’environnement durable.

Nous sommes une nation plurielle. Notre ancrage est l’Afrique. Notre chemin est la coopération privilégiée avec les États africains et les pays émergents, là où va se façonner l’avenir. Notre vocation est le progrès social et humain.

L’Islam donne la cohérence globale aux différentes composantes de notre identité. Il est le creuset qui permet la fusion harmonieuse de nos identités ; notre Africanité, notre Amazighité et notre Arabité.

Notre patriotisme, l’amour que nous avons et l’intérêt que nous portons pour notre pays, nous intime d’être critiques.

L’éducation démocratique

Nous constatons l’engouement encore relatif pour la chose politique, perceptible d’une part à travers l’importance de l’abstention lors des élections, et d’autre part par la séduction que peuvent avoir les populismes.

Nous avons l’ambition de contribuer à dynamiser l’intérêt des citoyens pour la politique et l’intérêt commun, à la construction de cette démocratie marocaine en devenir, de développer une approche didactique, qui explique, enseigne, déchiffre.

Nous pensons qu’en plaçant les citoyens au centre de toute démarche, nous pourrons leur demander des efforts et une mobilisation en retour.

La stabilité et l’indépendance

Notre stabilité, notre souveraineté, notre tradition de tolérance, notamment en religion, sont des piliers qui nous rassemblent et constituent notre identité.

Notre indépendance et notre stabilité ne doivent pas être bafouées. Sans elles, nous ne pourrions relever aucun défi, ni répondre aux aspirations du peuple.

Le défi de l’environnement

Les dérèglements du climat, les tensions sur la disponibilité de l’eau, la désertification et plus généralement les enjeux sanitaires sur la population nous alertent et nous imposent d’intégrer ces facteurs déterminants pour dresser les traits du Maroc de demain, un Maroc au développement soutenable, tant pour sa population que pour son environnement.

Vision

Du développement

Nous voulons faire entendre la voix de ceux qui aspirent à un Maroc meilleur, qui veulent continuer à mettre en mouvement le pays, à améliorer son modèle de développement.

Nous voulons travailler à un Maroc souverain et indépendant, dont le développement associe l’ensemble des acteurs, de l’Administration aux entreprises, en passant par les syndicats et le secteur associatif.

Nous voulons consolider les acquis de notre modèle, empreint de tolérance, et le défendre. Rassembler au lieu de diviser. Conclure un nouveau pacte social. Promouvoir l’efficacité, l’honnêteté, la reddition, la créativité. Contribuer à l’épanouissement d’un Maroc dynamique, sûr, juste, où décroît la corruption, où l’initiative personnelle est permise et encouragée, la chance est donnée aux jeunes et aux femmes.

Sociale

Nous avons l’ambition de contribuer à la réforme de l’éducation, de rechercher des mécanismes de soutien aux plus démunis, de travailler à un nouveau modèle social et à un système de redistribution social et territorial de la richesse plus équitable envers les plus démunis.

Nous devons mettre le citoyen au centre de toute action. Cultiver de l’appétit pour les sciences ; nous entrons dans un monde de si haut niveau technique. Nous employer à renforcer le secteur privé et faciliter la création d’emploi, renforcer les services publics. Anéantir la pratique de la hogra.

Géopolitique

Le moment est venu de développer une approche pragmatique, libérée des dogmes du passé, en phase avec les bouleversements géopolitiques en cours, et avec la nouvelle ère de la coopération mondiale et ces nouveaux acteurs. Développer les échanges avec de nouveaux partenaires.

Nous observons les désordres se multiplier et l’instabilité dominer dans les régions voisines. Le déclassement social sévit dans les pays développés, les inégalités progressent, le chômage et pauvreté se répandent, les services publics sont fermés.

Ceci devrait nous alerter et nous amener à une réflexion renouvelée, qui analyse avec tout le recul enjeux et causes de ces bouleversements, et propose une voie.

De l’État

L’État, partie prenante majeure de l’économie du pays, doit continuer à jouer un rôle moteur.

Cependant, l’État est couramment critiqué à travers une critique des ABCD, l’Arbitraire, la Bureaucratie, la Corruption, les Dépenses (gabegie). Or, ce dont il s’agit là, ce sont les dérives de l’État, et non son fondement. Nous devons nous engager dans la lutte contre ces dérives, contourner la bureaucratie, utiliser les moyens offerts par les nouvelles technologies.

Nous sommes pour un État stratège, organisateur, régulateur, protecteur des citoyens et soutien des entreprises.

Du Privé

Nous considérons l’entreprise patriote comme un partenaire majeur. Pour nous, une entreprise patriote produit de la richesse, mais pas seulement : son activité est soutenable, elle investit, crée des emplois, innove, pratique des prix justes, et ce, dans le respect de la condition des travailleurs et de l’environnement.

Il s’agit par contre d’avoir une position critique vis-à-vis des entreprises entretenant l’économie de rente ; car dans une économie dominée par la rente, les acteurs deviennent pervertis. Ils se détournent des activités soumises à la concurrence qui exigent des efforts.

Nous pensons que la prolifération de l’économie de rente porte gravement atteinte à la cohésion sociale et que la lutte contre ce phénomène passe par une politique fiscale adaptée.